exposer


exposer

exposer [ ɛkspoze ] v. tr. <conjug. : 1>
XIIe; lat. exponere, d'apr. poser; a remplacé l'a. v. espondre
1Disposer de manière à mettre en vue. 1. étaler, exhiber, montrer, présenter. Exposer divers objets dans une vitrine, sur une table. Le corps de Newton « fut exposé sur un lit de parade dans la chambre de Jérusalem » (Fontenelle). Le mur « sur lequel Mme de Fontanin exposait jadis les premiers fusains de son fils » (Martin du Gard). afficher, placarder. Exposer aux yeux, aux regards, à la vue de qqn. « Dans un rang qui l'expose aux yeux de tout le monde » (Racine). Spécialt (Pour vendre). Exposer des livres en vente. Marchandises exposées en devanture.
Placer (des œuvres d'art) dans un lieu d'exposition publique. Cette galerie, ce musée expose en ce moment des Dufy. (En parlant de l'artiste) Il expose deux toiles au Salon d'automne. Absolt Il expose à la galerie X.
2(Abstrait) Présenter en ordre (un ensemble de faits, d'idées). décrire, énoncer, expliquer, raconter, retracer. Exposer un fait en détail. « Nous ne fîmes qu'exposer, moi, la nature de mes doutes, lui, le jugement qu'il devait en porter » (Renan). « Bernard exposa timidement la requête de M. Lecourbe » (Maurois).
Littér. Faire l'exposition de (dans un ouvrage dramatique). Exposer l'action, le sujet, dans le premier acte.
3 ♦ EXPOSER (qqch.) À... : disposer, placer dans la direction de. ⇒ disposer , 1. placer, tourner (vers). Exposer un bâtiment au sud. orienter. Maison bien exposée. Façade exposée à l'ouest.
Disposer de manière à soumettre à l'action de. présenter, soumettre. Exposer à la chaleur, au rayonnement, à des radiations. Exposer une pellicule, un film à la lumière. impressionner; sous-exposer, surexposer. Cliché exposé. Exposer son corps, son visage au soleil. Pronom. S'exposer au soleil. Site exposé au vent.
4EXPOSER (qqn) À.Vx Abandonner, livrer à. « Saint Ignace, évêque d'Antioche, fut exposé aux bêtes farouches » (Bossuet). Spécialt Exposer un enfant, l'abandonner.
Fig. et mod. Mettre (qqn) dans une situation périlleuse. Le péril auquel on l'expose. Son métier, sa profession l'expose au danger. « L'amour est comme les maladies épidémiques : plus on les craint, plus on y est exposé » (Chamfort). Ses maladresses l'ont exposé plusieurs fois à perdre son poste.
Absolt Exposer qqn, le mettre en péril. Le détachement « loin de vous mettre à l'abri, vous expose » (A. Gide).
Par ext. Risquer de perdre. Exposer sa vie, sa fortune, son honneur, sa réputation. compromettre, engager, hasarder, jouer, risquer.
S'EXPOSERv. pron. Se mettre dans le cas de subir. S'exposer à un péril, à un danger. affronter, chercher, risquer. S'exposer à la critique, aux critiques (cf. Prêter le flanc, donner prise à). En allant le voir, il s'exposera à de graves reproches. encourir. Absolt Se mettre en danger, courir des risques. « sans m'exposer j'ai massacré quatre ennemis » (Jarry). Fig. Se compromettre. Fuir devant les responsabilités pour ne pas avoir à s'exposer.
⊗ CONTR. Abriter, 1. cacher, dissimuler. Taire . Détourner, enlever. Couvrir, protéger; défendre. 1. Cacher (se), dérober (se), fuir.

exposer verbe transitif (latin exponere, avec influence de poser) Mettre des objets en vue, les présenter aux regards : Exposer des articles dans une vitrine. Montrer des œuvres d'art au public dans une exposition : Exposer des tableaux. Montrer des objets, des animaux, etc., au public ou aux membres d'une même profession dans une manifestation commerciale, publicitaire, dans une foire, etc. Disposer quelque chose d'une certaine façon, le placer de façon à le soumettre à l'action de quelque chose : Exposer son corps au soleil. Faire courir à quelqu'un un danger, un risque : Ce métier vous expose à des accidents. Risquer de perdre sa vie, son honneur, etc. en leur faisant courir un danger : Exposer inutilement sa vie en conduisant. Faire connaître par la parole, l'écriture ; décrire : Il nous a exposé ses projets. Placer à la vue des fidèles des reliques, le saint sacrement, etc. pour les offrir à leur vénération. Soumettre une surface photosensible à un rayonnement. ● exposer (synonymes) verbe transitif (latin exponere, avec influence de poser) Mettre des objets en vue, les présenter aux regards
Synonymes :
- déployer
Disposer quelque chose d'une certaine façon, le placer de façon à...
Synonymes :
- présenter
Risquer de perdre sa vie, son honneur, etc. en leur...
Synonymes :
Faire connaître par la parole, l'écriture ; décrire
Synonymes :
- décrire
- détailler
- développer
- présenter

exposer
v. tr.
rI./r
d1./d Mettre (qqch) en vue. Exposer un tableau.
d2./d Fig. Présenter, faire connaître (des faits, des idées). Exposer une thèse.
rII./r
d1./d Placer (qqn, qqch) de manière à le soumettre à l'action de. Exposer des plantes à la lumière.
Maison bien exposée, bien orientée par rapport au soleil et aux vents dominants.
|| PHOTO Soumettre (une surface sensible) à l'action de rayons lumineux.
|| v. Pron. S'exposer au soleil.
d2./d Fig. Faire courir un risque à (qqn, qqch). Exposer qqn à un danger. Exposer sa vie.
|| DR Exposer un enfant, l'abandonner.
|| v. Pron. S'exposer à la mort.

⇒EXPOSER, verbe trans.
A.— 1. [Le suj. désigne l'agent du procès, suivi ou non d'un compl. locatif]
a) [Le compl. d'obj. désigne une chose] Disposer de manière à mettre en vue. Le lendemain, le mort fut exposé dans la place (MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 142). Ils refont l'étalage, ils cachent les objets défraîchis et exposent des objets qui leur semblent moins fanés (Doc. hist. contemp., 1892, p. 54). Je suis le bœuf qu'on expose à l'étal (ARAGON, Rom. inach., 1956, p. 19) :
1. À huit heures, la bonne femme du kiosque exposa le placard où étaient formulées les offres d'emplois. On m'avait depuis longtemps signalé cette petite agence en plein air...
DUHAMEL, Confess. min., 1920, p. 122.
Spéc., B.-A. [Le compl. d'obj. désigne une œuvre d'art; p. méton., l'artiste ou le suj. représenté] Le premier de ces peintres expose un mendiant, la main dans sa besace (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 200). Un marchand de tableaux de l'avenue de l'Opéra expose des Gauguin et des Néo-impressionnistes (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1906, p. 268) :
2. ... j'entre chez Petit où, pour un jour, on expose une trentaine de bons tableaux qui demain seront mis en vente. D'irréguliers Renoir, de prestigieux Monet, de plus calmes mais plus honnêtes Sisley...
GIDE, Journal, 1905, p. 150.
Absol. [Le plus souvent suivi d'un compl. locatif] Présenter ses tableaux dans le cadre d'une exposition. Ce peintre n'a point encore exposé (Ac.). Ils ont [les impressionnistes], sauf de rares exceptions, exposé toujours à l'écart, dans des galeries particulières (MAUCLAIR, Maîtres impressionn., 1904, p. 4).
Expr. Exposer qqc. aux yeux, aux regards, à la vue de qqn, de tous. Montrer. (Quasi-)synon. exhiber. Exposant aux regards de tous sa jambe qu'il avait toujours belle, et bombant ses reins (...) il voulait qu'on l'admirât (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 195).
♦ [Plus gén., avec un compl. dénotant une qualité] Quelques uns [des émigrés] après avoir ainsi exposé leur misère à tous les yeux, étaient reconduits aux portes de la ville (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p. 1570). Cham (...) expose à tous les regards la dégradation de son père (LEROUX, Humanité, t. 2, 1840, p. 647).
Rem. On rencontre qq. attest. de exposer (qqc.) construit avec la prép. devant. Ne point exposer ma virilité devant ces dames (GIDE, Thésée, 1946, p. 1424).
LITURG. CATHOL. Exposer le Saint-Sacrement (Ac.). V. exposition A.
b) [Le compl. désigne une pers.] Vx, dans le domaine du dr.
Exposer un criminel. Présenter au carcan un criminel condamné à la peine infamante de l'exposition publique. Plus de tribunaux! que l'échafaud de bois où l'on expose les banqueroutiers soit brûlé avec le siège de la justice! (GOZLAN, Notaire, 1836, p. 254).
Exposer un enfant. Abandonner un enfant nouveau-né en un lieu où il est susceptible d'être recueilli. L'archevêque s'est intéressé à l'enfant d'Égypte, l'a exorcisé (...) l'a envoyé à Paris pour être exposé sur le lit de bois, à Notre-Dame, comme enfant trouvé (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 256).
2. [Procès non-actif]
a) [Le suj. désigne un lieu] Faire, laisser voir. Les deux bouts [de la table] exposaient le bois brun original (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 202). Les vitrines exposent des pièces montées en sucre d'une étonnante virtuosité (MORAND, Londres, 1933, p. 184) :
3. ... la bouche, qui s'ouvrait toute grande pour le moindre bout de phrase, semblait s'élargir encore, exposant de grandes palettes blanches, des gencives couleur de corail.
MARTIN DU G., Thib., Sorell., 1928, p. 1243.
b) [Le suj. désigne une pers., le compl. d'obj. une partie du corps] Bien gantés, ils exposaient des carrures qui ne m'impressionnaient plus (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 167).
♦ [Le compl. d'obj. désigne une qualité] Faire montre de. Il eût été nécessaire (...) de faire grand, d'exposer une maîtrise impeccable (HUYSMANS, Oblat, t. 2, 1903, p. 102).
3. Emploi pronom. passif et/ou réfl. [Le suj. désigne une pers.] Se disposer de manière à être regardé, remarqué; se montrer. Sara avait pu s'exposer ainsi, se laisser voir sans vêtements, et devant son père (GIDE, Geneviève, 1936, p. 1378). On nous pousse vers des banquettes où la voyoucratie s'expose en famille (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 137).
Au fig. :
4. Sa vertu [de Jean Marais] est d'avoir imposé au métier d'acteur les règles qui régissent celui de poète. S'il s'accuse de matuvuisme, c'est par scrupule et sans doute parce qu'il éprouve que le matuvuisme enfonce de longues racines et ne peut s'arracher d'un homme qui s'expose continuellement.
COCTEAU, Poés. crit. I, 1959, p. 235.
B.— [Construit avec un compl. prép. introduit par à]
1. [Le compl. d'obj. désigne une chose, le compl. prép. un agent physique]
a) [Le suj. désigne l'agent du procès] Disposer de manière à soumettre à l'action de. Si on en expose de sèches [des mousses] à l'humidité (...) on les voit reverdir et croître (BERN. DE ST-P., Harm. nature, 1814, p. 237). On eût dit qu'elle lisait la situation réelle, comme on fait d'une lettre écrite à l'encre sympathique, en l'exposant à la flamme (JOUVE, Scène capit., 1935, p. 209). Il expose leur pôle inférieur [des œufs de grenouilles] à l'irradiation ultra-violette (ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 45) :
5. Si, au moment de porter la vendange au pressoir, on en réserve une partie pour l'exposer au soleil sur les terrasses, ce raisin, après quinze jours d'évaporation, fournit un vin plus doux, plus spiritueux et plus facile à conserver.
ABOUT, Grèce, 1854, p. 116.
Spéc., fréq. au passif. [Le compl. d'obj. désigne un bâtiment, une partie d'un bâtiment, une culture] Orienter dans la direction de, placer sous l'influence d'un facteur climatique. L'appartement qu'il occupait au sein du château était exposé aux bises du nord (SANDEAU, Mlle de La Seiglière, 1848, p. 89). Les plantes alpines sont toutes petites. Et il faut pour que je choisisse les espèces, que vous me disiez si vous les exposerez au nord ou au midi (FRANCE, Pt bonh., 1898, 1, p. 491).
b) [Procès non actif; le suj. ne désigne pas l'agent du procès] Laisser l'action de (quelque chose) s'exercer sur (quelque chose). Cette plaine (...) exposait au soleil (...) ses forêts, ses champs de céréales, ses fermes (ARLAND, Ordre, 1929, p. 39).
c) Emploi pronom. passif et/ou réfl. [Le suj. désigne une pers.] Se soumettre à l'action de. Les hommes qui s'exposent au hâle se basanent (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 549). Les saints (...) s'exposent au froid (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p. 58).
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers. ou une chose; le compl. prép. désigne une action accomplie par des pers.] Disposer de manière à soumettre à. Le corps saint ayant été exposé à la vénération publique, on célébra solennellement l'office (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 314). Mademoiselle Sylviane (...) daigna exposer à son approbation quelques lieux communs assez bien tournés sur messieurs les officiers (STENDHAL, L. Leuwen, t. 1, 1835, p. 103).
3. Vieilli. [Le compl. d'obj. désigne une pers., le compl. prép. une situation fâcheuse pour la personne désignée par le suj.]
a) Mettre (quelqu'un) dans une situation où il est menacé de quelque chose, où il est en butte à quelque chose. Exposer quelqu'un au danger, au ridicule, aux affronts. Exposer la population ouvrière à des représailles (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 128) :
6. Mademoiselle pouvait continuer, jouer la comédie, entortiller ton père, s'introduire chez nous, t'exposer à des chantages, à un scandale public. Elle a été assez propre pour nous prévenir à temps.
COCTEAU, Par. terr., 1938, II, 9, p. 261.
Rem. On rencontre ds la docum. qq. attest. de exposer construit avec un compl. d'obj. désignant une chose. J'aurais exposé mon vaisseau à des avaries (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 49).
[Construit avec une prop. inf. introduite par à] Mettre dans la situation de. On expose les accusateurs à se voir démentir, avec preuves à l'appui, par l'auteur véritable de la pièce authentique (CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 274). Mais enfin, quoique vous sachiez ce qu'est du Barrès, j'ai un scrupule à vous exposer à perdre de l'argent (BARRÈS, Cahiers, t. 3, 1904, p. 345). Votre loyauté de penseur vous expose à choisir, entre plusieurs issues, la plus périlleuse (BLANCHE, Modèles, 1928, p. 202).
[P. ell. du compl. d'obj.] La consommation des viandes de conserve expose à certains dangers (MACAIGNE, Précis. hyg., 1911, p. 230).
[P. ell. du compl. prép.] Mettre en danger. À quoi bon exposer Fortunio, lorsqu'il n'y a rien de si simple que de n'exposer ni soi ni personne? (MUSSET, Chandelier, 1840, III, 3, p. 78). J'ai ramassé la poignée de cette épée. En la considérant (...) j'ai compris combien vous seriez exposé si elle tombait entre les mains de vos ennemis (MÉRIMÉE, Âmes Purg., 1837, p. 333).
Loc. Exposer ses jours, sa vie, sa personne. Il exposait sa vie pour la liberté, au milieu des rues (FLAUB., Corresp., 1867, p. 128).
P. ext.
) Mettre dans une situation compromettante (socialement). Pour n'attaquer aucun droit, pour n'exposer personne, irai-je, dans des lieux méprisés, chercher celles [des femmes] qui peuvent être à moi (...) parce que leur métier les donne à tous (SENANCOUR, Obermann, t. 2, 1840, p. 85).
) [Le compl. d'obj. désigne une chose concr. ou abstr. qui représente une valeur] Mettre en péril. C'étoit exposer sa réputation que de ne pas borner mes bienfaits (FIÉVÉE, Dot Suzette, 1798, p. 70). Je sais bien que vous n'exposeriez mes capitaux qu'avec la prudence qui a toujours distingué votre maison (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 87).
Absol. L'émotivité expose et entraîne (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 324).
b) Emploi pronom. réfl. Se mettre dans une situation où on est menacé par quelque chose, en butte à quelque chose. S'exposer aux critiques, aux attaques de qqn. Quand cesseras-tu donc de t'exposer à l'affront d'un refus ou d'un ridicule? (CHAMFORT, Caract. et anecd., 1794, p. 128). Le plaisir singulier de s'exposer à la mort (STAËL, Allemagne, t. 5, 1810, p. 193) :
7. ... la hiérarchie exige que la directrice seule écoute les réclamations, et puis les adjointes ne veulent pas se commettre avec les femmes du quartier des plâtriers, ni s'exposer à des invectives ou à l'offre d'un pourboire.
FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 99.
[Construit avec une prop. inf.] Se mettre dans la situation de. Les esprits intraitables s'exposent à être flattés (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 245). Avec les femmes il ne faut jamais s'exposer à badiner (NERVAL, Faust, 1840, 2e part., p. 130) :
8. ... Madame de Chasteller faisait un petit nombre de visites, sans s'exposer à être accusée de fierté ou de sauvagerie par les dames de Nancy.
STENDHAL, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 15.
Rem. Certains dict. attestent la construction s'exposer à ce que + prop. complétive : Il s'expose à ce qu'on lui dise (ROB.).
[P. ell. du compl. prép.] Mettre sa vie en danger. [Le] soldat ou [le] médecin (...) s'expose sciemment pour faire son devoir (DURKHEIM, Divis. trav., 1893, p. 226).
C.— [Le suj. et le compl. introduit par à désignent des pers.]
1. Faire connaître oralement ou par écrit en présentant de façon claire, suffisamment détaillée et sans prendre position, un sujet dans sa totalité.
a) [Le compl. d'obj. désigne un type de message ou un type d'obj. de discours] Exposez et ne prouvez pas les vérités de sentiment (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 301). Magnin exposa la mission aux chefs d'équipage qui la transmettraient quand les avions seraient en vol (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 813) :
9. Je compare, pour m'expliquer mieux, la situation d'un auteur qui se prépare à peindre une situation, à exposer un système, à faire un morceau de critique, à celle d'un homme qui, du haut d'une éminence, aperçoit devant lui une vaste contrée remplie de bois, de ruisseaux, de prairies, d'habitations, de montagnes. S'il entreprend d'en donner une idée détaillée, et qu'il entre dans un des chemins qui s'offriront devant lui, il arrivera ou à des chaumières, ou à des forêts, ou à quelques parties seulement de ce vaste paysage.
DU BOS, Journal, 1925, p. 247.
SYNT. a) Exposer une doctrine, un plan, un programme, un projet, une théorie. b) Exposer une affaire, un cas, des critiques, l'état d'une situation, une façon de voir, les faits, l'objet d'une démarche, un point de vue, sa position, une question, une situation. c) Exposer brièvement, clairement.
[Le suj. désigne une œuvre, une partie d'une œuvre] La seconde partie expose sommairement les connaissances et les idées actuelles des physiologistes (R. LALANNE, Alim. hum., 1942, p. 10).
b) [Le compl. d'obj. est une prop. complétive ou une interrogative indir.] Je lui exposai comment mes doutes sur l'importance de la politique ne m'avaient pas empêché de m'engager à fond dans ce combat (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 94). Nous voudrions simplement exposer dans quelle voie s'oriente le concept de race (Tiers monde, 1956, p. 96) :
10. Il [Shelley] rédigea pour le Lord Chancelier une déclaration où il exposait que ses idées sur le mariage n'avaient pas changé, et que, s'il avait accepté de plier sa conduite aux usages du monde, il ne renonçait nullement à la liberté de les critiquer.
MAUROIS, Ariel, 1923, p. 233.
c) [Le compl. d'obj. désigne l'obj. précis de l'acte de communication] Il nous expose la dégénérescence d'une cellule (BARRÈS, Cahiers, t. 1, 1896-98, p. 72). Il m'expose inlassablement la supériorité de l'art « baroque » (GIDE, Journal, 1915, p. 517).
Littér. (correspond aussi à A 1 supra). Montrer, révéler dans un discours. Quelqu'un qui sait si bien me deviner que je n'ai pas besoin de lui exposer l'état de mon cœur (RENAN, Souv. enf., 1883, p. 402).
Expr. fig. Exposer au grand jour, aux regards. Les remontrances de l'université exposent à nos regards le déréglement du clergé et l'état pitoyable de la religion (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 48). Exposant aux regards les ressorts du gouvernement de notre bourgeoisie (CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 83).
P. anal. [Dans un code non ling.] Je sais bien d'ailleurs que le langage des gestes et attitudes, que la danse, que la musique sont moins capables (...) d'exposer des états de conscience clairs et précis que le langage verbal (ARTAUD, Théâtre et double, 1938, p. 50).
Emploi pronom. passif. La pensée de nombre d'auteurs gagnerait à être moins diluée, et (...) en s'exposant trop prolixement elle donne plus de prise au temps, à la ruine (GIDE, Journal, 1931, p. 1018). Que si l'on veut déclarer sa pensée, j'aime qu'on l'articule sans chaleur, et en toute transparence, de manière qu'elle s'expose moins comme une production d'un individu que comme un effet de conditions qui se conviennent et se combinent dans un instant, ou comme un phénomène d'un autre monde que celui où l'on trouve des personnes et leur humeur (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 89).
d) Absol. Ne voyez donc pas en moi un homme qui expose, mais bien un homme qui tire des conséquences (PROUDHON, Révol. soc., 1852, p. 367).
Rem. On relève qq. ex. où le compl. désignant le destinataire de l'acte de communication est introduit par la prép. devant. Il avait (...) une honte amère d'avoir exposé ses sentiments avec feu devant de tels êtres (STENDHAL, Amour, 1822, p. 284).
2. En partic., ARTS DRAM. et LITT. Faire l'exposition d'une œuvre. [Dans l'opéra] l'ouverture dispose à ce qu'on va entendre, mais d'une manière vague : le récitatif expose les situations avec plus de force que ne ferait une simple déclaration (DELACROIX, Journal, 1824, p. 100).
P. anal., MUS. Présenter au début d'un morceau les différents éléments thématiques. Le piano expose un thème clair (...) que l'orchestre répète (CORTOT, Mus. fr. piano, 1930, p. 171).
Emploi pronom. passif. Le chant prophétique des anges, dont la suave mélodie s'expose pianissimo (D'INDY, C. Franck, 1906, p. 124). Si, au sein de ce septuor, des éléments différents s'exposaient tour à tour pour se combiner à la fin, de même, sa Sonate, et comme je le sus plus tard, ses autres œuvres, n'avaient toutes été, par rapport à ce septuor, que de timides essais (PROUST, Prisonn., 1922, p. 252).
Rem. La docum. atteste. a) Exposant, ante, part. prés. en emploi adj. Chantons tout, soyons « exposants » et non discutants (FLAUB., Corresp., 1853, p. 163). b) Exposeur, subst. masc. Ce ne sont ni des mathématiciens, ni des poètes, ni des observateurs, ni des faiseurs, ni même des exposeurs, des analyseurs (ID., ibid., p. 262). c) Expositeur, subst. masc. Personne qui expose. Comme expérimentateur et physicien, comme expositeur si clair et si naturel de ses procédés et de ses résultats, il semble que l'Écosse soit bien sa patrie intellectuelle [de Franklin] (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 7, 1851-62, p. 154). d) Expositif, ive, adj. La [métaphysique] (...) est essentiellement persuasive, expositive (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 322).
Prononc. et Orth. :[], (j')expose []. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Fin XIIe-début XIIIe s. « dire, présenter en expliquant » (Moralium in Job, f° 34 r°, éd. W. Fœrster, Li Dialoge Gregoire lo Pape, p. 337, 1. 41); b) 1389 exposant subst. dr. (Arch. Nat. JJ 138, n° 3 ds DG); c) 1620 exposant subst. math. (J. PELETIER, L'Algèbre, 15 ds QUEM. DDL t. 1); d) 1638 exposé subst. (RICHELIEU, Lettres, VI, 53 ds HASCHKE Richelieu, p. 67); 2. a) 1345 « étaler exhiber, présenter à la vue (des marchandises) » (Ordonnance, XII, 77 ds GDF. Compl.); b) 1539 exposé « disposé, tourné vers » ung lieu tourné et exposé au soleil (EST.); c) 1688 exposant subst. « celui qui expose ses produits » (Bull. Soc. hist. France, 11, 168 d'apr. FEW t. 8, p. 65a); 3. a) 1370 « mettre en danger » exposer sa vie (ORESME, Ethiques d'Aristote, IX, 11, éd. A. D. Menut, p. 480); b) 1370 s'exposer à « prendre le risque de » (ID., ibid., p. 487); c) ca 1390 emploi abs. s'exposer « prendre des risques » (Gerson, ms. de Colb., 73263, fol. 91 v° ds Hist. litt. de la Fr. t. 24, p. 377). Empr. au lat. class. exponere « mettre à la vue de, dire, présenter, expliquer, mettre à la merci de » (d'où est régulièrement issu l'a. fr. espondre, cf. T.-L.) avec réfection d'apr. poser par attraction des nombreux dér. de ce verbe (FEW t. 8, p. 74a). Fréq. abs. littér. :2 956. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 870, b) 3 373; XXe s. : a) 3 350, b) 3 739. Bbg. GOHIN 1903, p. 277 (s.v. expositif).

exposer [ɛkspoze] v. tr.
ÉTYM. Fin XIIe au sens abstrait (B.); du lat. exponere, de ex-, et ponere, sous l'infl. de poser et des formes issues du supin expositum; a remplacé l'anc. v. expondre.
A
1 (V. 1355). Disposer de manière à mettre en vue. Étaler, exhiber, montrer, présenter; → Mettre en vue, offrir à la vue. || Exposer divers objets dans une vitrine, sur une table. || Exposer des diplômes au mur. Afficher.Au passif. || Des dessins, une panoplie étaient exposés dans l'entrée.
1 Son corps (de Newton) fut exposé sur un lit de parade dans la chambre de Jérusalem (…)
Fontenelle, Newton.
2 (…) le mur gris du couloir, sur lequel Mme de Fontanin exposait jadis les premiers fusains de son fils (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 218.
Exposer qqch., qqn aux yeux, aux regards, à la vue de quelqu'un. || Exposer qqn aux yeux de tous, le mettre dans une situation qui attire l'attention de tout le monde. Exhiber.
3 Dans un rang qui l'expose de tout le monde (…)
Racine, Britannicus, II, 3.
Vx. || Exposer une œuvre au public. Publier (→ Décri, cit.).
4 (Je viens) Vous montrer un sonnet que j'ai fait depuis peu,
Et savoir s'il est bon qu'au public je l'expose.
Molière, le Misanthrope, I, 2.
(1680). Relig. || Exposer le Saint-Sacrement, exposer des reliques. Exposition (→ Cierge, cit. 2).
Spécialt. || Exposer pour vendre. || Boutique, magasin, vitrine, éventaire, étal où l'on expose diverses denrées.
Vieilli. || Exposer qqch. en vente.
5 Je vis, il y a quelques jours, la lettre exposée en vente aux Tuileries.
d'Alembert, Lettre à Voltaire, 15 oct. 1776.
2 Spécialt. Placer (des œuvres d'art) dans un lieu d'exposition publique. Exposition, A., 2. (→ Atelier, cit. 11). || Musée, galerie de tableaux où sont exposés des dessins, des tableaux, des sculptures. || Cette galerie expose en ce moment des Dufy. || Exposer des tableaux en plein air, sur le trottoir (→ Bitume, cit. 2). Par ext. (en parlant de l'artiste dont les œuvres sont exposées). || Il expose deux toiles au Salon d'automne.Absolt. || Ce jeune peintre n'a encore rien exposé. || Il expose à la galerie X. Exposant.
6 Nous aimons cette exhibition solennelle où l'artiste mort, avant d'entrer définitivement dans la postérité, expose loyalement et franchement ses toiles, depuis la première jusqu'à la dernière, depuis son premier bégaiement dans l'art jusqu'à son mot suprême.
Th. Gautier, Portraits contemporains, p. 293.
3 (1690, Furetière). Compl. n. de personne. || Exposer un criminel au carcan, en place publique, sur la roue, sur l'échafaud.
7 (Le coupable condamné à mort pour parricide) sera exposé sur l'échafaud pendant qu'un huissier fera au peuple lecture de l'arrêt de condamnation (…)
Code pénal, ancien art. 13 (abrogé 24 juin 1939).
B (Fin XIIe). Abstrait.
1 Présenter en ordre (un ensemble de faits, d'idées). Conter, décrire, 1. dire, écrire, énoncer, expliquer, raconter, retracer. || Exposer un fait en détail. Circonstancier, détailler. || Exposer dans un ordre précis. Déduire. || Exposer une question. Développer. || Exposer des plans (→ Café, cit. 6), les motifs de sa conduite (→ Conseil, cit. 9), ses raisons (→ Déterminant, cit. 1). || Exposer les faits dans une langue simple (→ Correctement, cit. 2). || Exposer dans une déclaration (→ Droit, cit. 7). || Exposer un sujet. Traiter. || Exposer quelque chose à quelqu'un. Communiquer. || Exposer les détails, les preuves. Donner. || Exposer ses idées, son point de vue avec netteté, précision.(Suivi d'une proposition introduite par que). → ci-dessous, cit. 9.
8 Ce qu'on ne doit point voir, qu'un récit nous l'expose :
Les yeux en le voyant saisiraient mieux la chose (…)
Boileau, l'Art poétique, III.
9 Après avoir exposé, en peu de mots, que le père Anselme avait dû informer des motifs de ma visite, je me suis plaint du traitement rigoureux que j'avais éprouvé (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, Lettre CXXV.
10 Nous ne nous abordâmes point de front; nous ne fîmes qu'exposer, moi, la nature de mes doutes, lui, le jugement qu'il devait en porter comme orthodoxe.
Renan, Souvenirs d'enfance…, Appendice.
11 Quand le chœur de statisticiens eut abandonné la scène, Bernard exposa timidement la requête de M. Lecourbe.
A. Maurois, Bernard Quesnay, VI, p. 44.
2 Faire l'exposition (B., 2.) de (un ouvrage dramatique). || L'auteur expose l'action, le sujet de la pièce dans le premier acte. || L'objet de l'étude est exposé dans l'introduction.
12 Eschyle (…) est peut-être de tous les poètes grecs celui qui expose ses sujets de la manière la plus simple et la plus frappante.
Marmontel, Éléments de littérature, t. VII, p. 343, in Pougens.
12.1 (Dans l'opéra) l'ouverture dispose à ce qu'on va entendre mais d'une manière vague : le récitatif expose les situations avec plus de force que ne ferait une simple déclaration.
E. Delacroix, Journal, 1824, in T. L. F.
Par anal. (Mus.). || Instrument qui expose un thème repris par l'orchestre.
C
1 (1596). || Exposer (qqch.) à… : disposer, placer dans la direction de… Disposer, placer, tourner (vers). || Exposer un bâtiment à l'est, au sud. Orienter.Absolt. || L'architecte n'a pas bien exposé cette façade.
2 Disposer de manière à soumettre à l'action (de qqch.). || Exposer des vêtements à l'air. || Exposer du linge au soleil pour le faire sécher. || Exposer son visage, son corps au soleil. || Exposer au vent. Éventer.Exposer à la chaleur, au rayonnement, à des radiations. Présenter. || Exposer une pellicule, un film à la lumière. Impressionner, sous-exposer, surexposer.Passif et p. p. || Être exposé au vent. || Site exposé à tous les vents. → ci-dessous, cit. 14.
13 Il se leva alors, et, comme la persienne entr'ouverte exposait la marquise au serein, il la ferma avec précaution.
A. de Musset, les Deux Maîtresses, V.
14 C'est un filon de la Champagne voisine qui, sur ce coteau exposé au midi, produit des vins rouges et blancs qui ont encore assez de feu.
Nerval, Angélique, XII, Château des Longueval.
15 On tire le plus souvent (les épreuves photographiques) par contact, en appliquant le cliché contre une feuille de papier, « gélatine contre gélatine » que l'on expose à une source lumineuse.
Jean Prinet, la Photographie, p. 44.
D (Compl. n. de personne, et, par ext., n. de chose abstraite).
1 (Compl. n. de personne). Vieilli ou littér. Placer, mettre ou laisser sous la menace de (un danger, une situation pénible). Abandonner (à), livrer (à).
16 Sous Trajan, saint Ignace, évêque d'Antioche, fut exposé aux bêtes farouches (…)
Bossuet, Disc. sur l'Hist. universelle, I, 10.
2 (V. 1355). Sans compl. ind. (Concret). || Exposer un enfant, l'abandonner dans un lieu écarté ou désert pour se soustraire à l'obligation de lui donner des soins. Abandonner; exposition. || Exposer ses enfants dans la rue (→ Coureur, cit. 9). || Exposer un enfant à la porte d'un hospice, sur les marches d'une église (Académie).
17 (…) elle prit un panier de jonc, et, l'ayant enduit de bitume et de poix, elle mit dedans le petit enfant, l'exposa parmi les roseaux sur le bord du fleuve (…)
Bible (Sacy), Exode, II, 3.
18 « Les Germains, dit Tacite, n'exposent point leurs enfants; et, chez eux, les bonnes mœurs ont plus de force que n'ont ailleurs les bonnes lois ». Il y avait donc, chez les Romains, des lois contre cet usage, et on ne les suivait plus. On ne trouve aucune loi romaine qui permette d'exposer les enfants : ce fut sans doute un abus introduit dans les derniers temps (…)
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXIII, XXII.
3 Exposer qqn à…, dans une situation où il court un danger. Soumettre. || Exposer quelqu'un à un péril, à un danger. || Le péril auquel on l'expose (vx, où on l'expose). → Délaissement, cit. 1. || Son métier, sa profession l'expose constamment au danger. || Sa position l'expose à la calomnie, à la médisance, à la raillerie, aux affronts. Butte (mettre en), proie (être en). || Son attitude l'expose à la colère, au châtiment de ses supérieurs. || Sa témérité l'expose à la mort. || Le chômage les exposerait aux affres (cit. 2) de la faim. || Son insouciance l'a exposé plusieurs fois à perdre sa fortune.(Suivi de l'inf.). || Exposer quelqu'un à tout perdre. || Son hérédité l'expose à ces maux. Sujet (rendre sujet). || Plus on craint un mal, plus on y est exposé (→ Épidémique, cit. 1). || Exposer sa vie, sa tête aux périls (→ Approcher, cit. 15).
19 Vous voyant exposée aux fureurs d'une femme (…)
Corneille, Nicomède, I, 1.
20 Du côté du Nord et de l'Est, la France a une mauvaise frontière terrestre qui l'expose aux invasions d'un dangereux voisin.
J. Bainville, Hist. de France, I, p. 12.
(Sans compl. ind.). || Exposer quelqu'un, le mettre en péril. || Cette attitude vous expose (→ Abri, cit. 6).Exposer le flanc d'une armée. Découvrir (I., A., 4.).
(Compl. n. de chose). || La situation de cette ville l'expose aux inondations.
Par ext. Risquer de perdre. || Exposer sa vie, sa fortune, son honneur, sa réputation. Compromettre, engager, hasarder, jouer, risquer; → ci-dessous, S'exposer. || Exposer sa vie pour défendre (cit. 7) le bien public. || Ce qu'on expose dans une affaire. Enjeu.
21 (…) leur roi légitime, pour qui ils venaient d'exposer leur vie dans une bataille sanglante (…)
Bossuet, Politique…, VII, VI, II.
22 Un petit tyran, qui expose sa souveraineté pour défendre sa vie.
Montesquieu, l'Esprit des lois, X, XII.
——————
s'exposer v. pron.
1 (1870). Passif. Être exposé. || Marchandises qui s'exposent dans une vitrine.Théâtre qui s'expose facilement.
2 (Réfl.). Se soumettre à l'action (de qqch.). || S'exposer au soleil. Mettre (se).
3 (Réfl.). || S'exposer aux yeux, aux regards de quelqu'un. Montrer (se). || S'exposer à la vue de tout le monde sans souci des convenances. Afficher (s'), exhiber (s').
23 Il faut hâter mon départ; je ne veux plus m'exposer aux regards de Théodora.
A. R. Lesage, le Diable boiteux, XIII.
4 (Mil. XVIe). Se mettre dans le cas de subir. || S'exposer à un péril, à un danger. Affronter, chercher, courir (le risque), risquer (→ Courage, cit. 6). || S'exposer au feu ennemi. || S'exposer au coup de soleil en allant nu-tête. || S'exposer à un inconvénient, à un ennui. || S'exposer à une entrevue désagréable, à une dispute, à une altercation. || S'exposer à la critique, aux critiques. Aller (aller au devant), prêter (prêter à, prêter le flanc à), prise (donner prise). || En allant le voir, il s'exposera à de graves reproches. Encourir. || S'exposer à la tentation de…Il s'expose à ce qu'on lui dise, à s'entendre dire cela.S'exposer à perdre la vie (→ Commettre, cit. 11). || S'exposer à être pendu (→ Boutade, cit. 3).
24 Qui s'expose au péril veut bien trouver sa perte (…)
Corneille, Polyeucte, II, 4 (→ Éviter, cit. 15).
25 Cependant des humains presque les quatre parts
S'exposent hardiment au plus grand des hasards (…)
La Fontaine, Fables, VII, 2.
26 Je n'irai, par monts et par vaux,
M'exposer au vent, à la pluie (…)
La Fontaine, Fables, IV, 3.
27 (…) par la chaleur de montrer ses ouvrages
On s'expose à jouer de mauvais personnages.
Molière, le Misanthrope, I, 2.
28 Plus j'intéressais cette excellente âme en ma faveur plus elle plaignait le sort auquel j'allais m'exposer.
Rousseau, les Confessions, II.
29 Les femmes ont un certain tact qui les avertit de l'approche du combat. La plupart d'entre elles s'y exposent ou parce qu'elles se sentent sur leurs gardes, ou parce qu'elles prennent plaisir au danger.
A. de Musset, les Deux Maîtresses, IV.
30 (…) certains rayons solaires donnent le cancer… Je suis effrayé quand je vois, sur la plage, spectacle charmant, tant de naïades exposées, quasi nues, à Apollon porte-feu, ainsi que des victimes expiatoires.
Léon Daudet, la Femme et l'Amour, p. 158.
Par extension :
31 (…) voyez à quoi s'exposait la sagesse, en essayant de secourir la folie.
Laclos, les Liaisons dangereuses, Lettre CXXV.
Absolt. || S'exposer : se mettre en danger, courir des risques. Aventurer (s'), découvrir (se). || S'exposer mal à propos. Commettre (se). || S'exposer avec courage (cit. 6), avec témérité, par bravade. || S'exposer maladroitement, sans raison. Cf. Se mettre dans la gueule du loup. || Combattre en s'exposant le moins possible. || S'exposer sans cesse (→ Payer de sa personne, faire bon marché de sa peau).
Fig. Se mettre en avant, se compromettre. || Il a préféré fuir pour ne pas s'exposer. || Il a peur de s'exposer. Mouiller (se mouiller, fam.).
32 (…) Juste ciel ! où va-t-il s'exposer ?
Racine, Bajazet, III, 4.
33 Moi, j'ai déployé la plus grande valeur, et sans m'exposer j'ai massacré quatre ennemis de ma propre main (…)
A. Jarry, Ubu roi, IV, 5.
——————
exposé, ée p. p. adj.
1 Livres exposés (en vente). || Marchandises exposées en vitrine. Montre (en).Toiles exposées. || Catalogues des œuvres exposées.
34 Elle s'est sentie soudain exposée, rosissant, frissonnant sous ce regard (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 200.
2 Appartement exposé au sud. || Maison bien exposée.Chemin exposé au soleil (→ ci-dessus, cit. 14). || Emplacement trop exposé (à des dangers, une attaque, etc.).(Personnes). || Exposé au danger (→ ci-dessus, cit. 19).Enfant exposé.
3 Cliché trop exposé ( Surexposé), insuffisamment exposé ( Sous-exposé).
CONTR. Abriter, cacher, dissimuler, soustraire (à la vue). — Taire. — Conclure. — Détourner, enlever. — Couvrir, ménager, protéger; assurer, défendre, garantir. — Blottir (se), cacher (se), dérober (se), fuir.
DÉR. Exposant, exposé, expositoire.
COMP. Inexposable, inexposé. — Sous-exposer,surexposer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exposer — Exposer. Mettre en veüe. Exposer en spectacle à tout le monde. exposer au spectacle de tout le monde. songez que vostre Charge vous expose à la veüe de tout le monde. que vous estes exposé aux yeux de toute la Terre. à cette ceremonie on exposa… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • exposer — quelque chose aux enfans, Exponere, Explanare. Exposer sa commission ou sa charge, Mandata edere, Liu. lib. 5. ab vrb. cond. et lib. 1. et 7. bell. Macedo. Un lieu tourné et exposé au soleil, Expositus solibus locus. Enfant exposé à l adventure,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Exposer — Ex*pos er, n. One who exposes or discloses. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • EXPOSER — v. a. Mettre en vue. Exposer en spectacle à tout le monde. Exposer un corps mort, l exposer sur un lit de parade. Exposer des tableaux. À cette cérémonie, on exposa les plus belles tapisseries de la couronne. Exposer un criminel sur l échafaud.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • exposer — (èk spô zé) v. a. 1°   Mettre en vue, présenter aux regards. Exposer un mort sur un lit de parade. À cette cérémonie on exposa de belles tapisseries. •   Il donna de même de l or pour faire des tables qui servaient à exposer les pains, SACI Bible …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXPOSER — v. tr. Disposer de manière à mettre en vue. Exposer des tableaux, des oeuvres d’art. Absolument, Ce peintre n’a point encore exposé, Ce peintre n’a pas encore fait figurer ses oeuvres dans une des expositions publiques où l’on est admis sur… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • exposer — vt. (le Saint Sacrement ; au froid, au soleil) : ÈSPOZÂ (Albanais.001, Chambéry, Giettaz, Saxel, Villards Thônes), C. => Poser. A1) exposer sa vie : riskâ sa vyà <risquer sa vie> (001). A2) exposer, montrer au public : montrâ vt. (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • exposer — eksponavimo įrenginys statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. exposer vok. Belichtungsanlage, f; Justier und Belichtungsanlage, f rus. установка экспонирования, f pranc. aligneur, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • exposer — expose ► VERB 1) uncover and make visible. 2) reveal the true nature of. 3) (exposed) unprotected from the weather. 4) (expose to) make vulnerable to. 5) subject (photographic film) to light. 6) ( …   English terms dictionary

  • exposer — noun see expose …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.